Général Léon Mushale
Le Général Léon Mushale (photo: DW)

La traque de l’armée congolaise contre les ADF, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu), porte ses fruits. C’est ce qu’a laissé entendre le Général Mushale, commandant de la troisième zone de défense des FARDC.

 « J’estime à mon sens que la traque contre les groupes armés avance très bien. Pour les ADF dans le territoire de Beni, vous allez voir qu’il y a quand même un changement, a ainsi expliqué le Général dans des propos rapportés par Radio Okapi. C’est le travail qui est en train d’être fait qui a permis que la situation s’améliore. C’est déjà un acquis. Mais, il ne faut pas croiser les bras et dire que c’est fini. Il y a un chemin à parcourir: il  faut arriver à l’éradication du phénomène. »

Depuis deux ans, plus de 500 personnes ont été assassinées dans le territoire de Beni par des ADF devenus insaisissables par les FARDC, à l’image des nombreux groupes armés sévissant dans le Kivu.

Il y a près d’un mois, la MONUSCO et l’armée congolaise ont matérialisé la reprise de leur coopération en engageant des hélicoptères d’attaque de l’ONU dans une vaste offensive contre les rebelles ougandais. Si les pertes, côté ADF, ont toujours été difficiles à chiffrer, il semblerait bel et bien que les FARDC soient, pour le moment, en train de prendre le dessus sur le groupe terroriste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *