International – Actu : Un congolais lapidé à mort à New Delhi.

New-Delhi-station

C’est un nouveau fait de violence gratuite à l’égard d’un africain qui est malheureusement à signaler en Inde aujourd’hui. A New Delhi, un jeune professeur congolais a été tué à coups de pierres et de briques.

Les faits se sont produits vendredi soir, suite à une dispute autour d’une course en rickshaw, ces tricycles locaux utilisés comme moyen de transports urbains. Poursuivi par ses agresseurs dans les rues de New Delhi, Olivier Masonda, âgé de 28 ans seulement, a été littéralement lapidé par trois hommes, à l’aide de pierres et de briques.

La police indienne, qui refuse toute motivation raciste dans cet assassinat, a confirmé la mort du jeune congolais ce matin à l’hôpital, tout en annonçant l’arrestation de l’un des agresseurs.

Présente en Inde, essentiellement dans le monde étudiant, la petite communauté congolaise y subit régulièrement des actes racistes et des discriminations, à l’image de tous les ressortissants africains présents sur place.

Olivier Masonda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *