Actu – Oïcha : A défaut d’apporter la paix, la MONUSCO offre… des paratonnerres.

MONUSCOClip

La MONUSCO a offert hier 50 paratonnerres, installés dans des écoles de la ville d’Oïcha, chef-lieu du territoire de Beni (Nord-Kivu).

Mal perçue par une frange de la population dans le Nord-Kivu pour son incapacité à pacifier la région, la Mission des Nations Unies en République Démocratique du Congo (MONUSCO) a pris en charge hier l’installation de 50 paratonnerres dans des écoles d’Oïcha, en territoire de Beni. Si Amisi Kalonda, l’administrateur du territoire de Beni, a salué la démarche en demandant en plus l’installation de panneaux solaires pour faciliter l’alimentation en énergie des radios locales, le cadeau de la MONUSCO a été accueilli plus fraîchement par la population.

« Ça ne fait pas partie de leur mission en RDC. Est-ce que les ADF lancent de la foudre aux populations de Beni ? » s’est interrogé ironiquement un habitant d’Oïcha. « Ce n’est pas leur mission, ils nous distraient » a pour sa part déclaré un autre témoin.

Sur le terrain, des activistes de Butembo ont lancé un ultimatum symbolique à la MONUSCO en lui intimant l’ordre de sécuriser le territoire de Beni avant le 30 juin sous peine d’être chassée par la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *