Mfumu Nkusu
« Mfumu » Nkusu, gourou de la secte Vuvamu (RDC)

Célébrant l’anniversaire de la mort de Kimpa Vita, des membres de la secte Vuvamu ont brûlé la Bible et le Coran, provoquant la colère de nombreux musulmans à Kinshasa.

Les adeptes de la secte Vuvamu prônent l’autodétermination religieuse de l’Afrique et considèrent Simon Kimbangu comme un prophète, voire une divinité, suscitée pour le Salut du peuple Noir. A leurs yeux, l’Afrique doit être débarrassée de toute religion « étrangère » comme le christianisme et l’islam. Commémorant la mort de Kimpa Vita, « prophétesse » Kongo du 17ème siècle, le 2 juillet dernier, les fidèles de Vuvamu ont incendié des exemplaires de la Bible et du Coran à Kinshasa, dans la commune de Ngaliema, à Delvaux.

En réaction à cette provocation, certains musulmans s’en sont pris ces derniers jours à différents lieux de culte Vuvamu à travers la capitale, même si le climat était plutôt à l’accalmie ces dernières heures. Au sein même de la secte dirigée par le sulfureux « Mfumu » Nkusu, des voix se sont élevées pour condamner ces provocations extrémistes, d’autant qu’on rapporte que ce sont les adeptes de Vuvamu eux-mêmes qui ont été narguer les musulmans en les informant de leur forfait.

Le rapport du chef de quartier sur les événements.
Le rapport du chef de quartier sur les événements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *