Salat Beni

Al-Hadji Kudra Maliro depuis Beni.

 

Plus de 30 000 fidèles ont pris part, ce mercredi matin, à la cérémonie de l’Aïd-el-fitr organisée sur un terrain derrière la grande mosquée centrale de Beni (Nord-Kivu). Sheikh Sadi Hassan Ngonda, prédicateur régional de la communauté islamique de Beni, a souligné dans son prêche l’importance du jeûne durant le mois de Ramadan en tant que moyen pour se rapprocher de Dieu :

« Nous dédions notre jeûne aux déplacés de guerre du territoire de Beni et aux musulmans qui n’ont pas célébré l’Aïd suite aux massacres de Beni » a ajouté Sheikh Sadi.

En RDC comme dans la plupart des pays musulmans, la fête de l’Aïd-el-Fitr est dédiée à la famille et au partage. Les
aînées préparent à cette occasion du Pilao (plat à base de riz et de viande) et des légumes. Les petits comme les grands arborent des tenues neuves, ou du moins, remises à neuf.

Contacté par Dunia Kongo Media, le représentant local de la Communauté Islamique au Congo (COMICO), Sheikh Al-Hadji Ali Amin, a souhaité une bonne fête à toute la communauté musulmane de la région de Beni et de la
République Démocratique du Congo, tout en se désolant de la situation d’insécurité qui prévaut dans cette région.

Depuis le début du mois de Ramadan plus de 80 personnes se sont convertis à l’islam selon la COMICO.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *