Ndjili1

Particulièrement actif d’un point de vue religieux, mais aussi social, pendant le mois de Ramadan, l’AACRD Congo poursuit ses distributions de repas pour la rupture du jeûne du mois de Chawwal.

À la mosquée Qouba de N’djili, à Kinshasa, l’Association pour l’Assistance Charitable en RDC continue en effet à penser aux plus démunis en proposant des ruptures de jeûne collectives à la prière du coucher du soleil (maghreb). En ce mois de Chawwal, il est vivement recommandé dans la tradition prophétique d’observer un jeûne de 6 jours considéré comme complémentaire de celui qui a été accompli pendant tout le mois de Ramadan. Ces repas offerts sont approvisionnés par l’association belge Al-Ma’oun, qui apporte les financements à l’AACRD Congo pour rendre possible toute une série d’actions sur le terrain comme la distribution de livres, de vêtements, de repas, et dernièrement, l’organisation d’activités pour l’Aïd Al-Fitr.

En effet, pour la fête de la fin du mois de Ramadan, l’AACRD Congo a pu proposer, grâce à son partenariat avec Al-Ma’oun, des célébrations dignes de ce nom à 128 orphelins dans un parc d’attraction de Kinshasa, avec repas, jeux, piscine et structures gonflables, comme l’a rapporté l’association belge sur sa page Facebook.


Fête1 Fête4 Fête3 Fête2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *