Population fuyant les combats entre les FARDC et les ADF à Oïcha (Nord-Kivu)
Population fuyant les combats entre les FARDC et les ADF à Oïcha (Nord-Kivu)

Figurant parmi les éléments capturés suite à l’attaque d’Oïcha le week-end dernier, un jeune des ADF s’est exprimé aujourd’hui sur les ondes de la radio Kivu1.

Affirmant être âgé de 19 ans, le jeune homme qui se présente sous le nom de « Toyota » explique être originaire de l’Est de l’Ouganda. À l’image de nombreux membres des ADF interrogés après leur capture en République Démocratique du Congo, il explique avoir été recruté à son insu, alors qu’un ami lui promettait des opportunités d’études sans frais. La plupart du temps, les chefs de l’organisation terroriste font miroiter aux jeunes recrues des emplois, des études à l’étranger, ou des salaires confortables. Une fois attirés, ils se retrouvent dans la jungle du Rwenzori et terrés dans les forêts du territoire de Beni.

Plus tôt dans la journée, des témoins de l’attaque de Mamiki ont publié des photos d’un combattant ADF capturé et d’un autre tué, deux enfants recrutés par le groupe ougandais pour semer la mort sur le territoire de Beni.

ADF Enfant2 ADF Enfant1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *