AJEMESCO Amnistie

L’association des jeunes musulmans pour l’éducation et le bien-être social en République Démocratique du Congo (AJEMESCO) a demandé hier soir à la COMICO d’intercéder auprès du président Kabila afin d’obtenir l’amnistie de personnalités musulmanes emprisonnés injustement ou pour des faits mineurs.

« L’AJEMESCO lance un cri d’alarme à la haute hiérarchie de nôtre chère communauté islamique de pourvoir bien suivre l’évolution de nos frères, autorités religieuses, qui sont en détention depuis plusieurs mois et d’autres même des années, pour qu’ils puissent bénéficier de la grâce de nôtre raïs. »

À travers ce communiqué rendu public hier, l’association ne précise pas l’identité des personnes qu’elle veut voir libérées, ni les motifs pour lesquels elles ont été placées en détention. À l’Est du Congo, mais aussi à Kinshasa, des autorités musulmanes figurent parmi les nombreux « détenus d’opinion » arrêtés par le pouvoir, et qui espèrent encore bénéficier d’une grâce présidentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *