AJEMESCO Kindu 1

Hyperactive à Kisangani et dans toute la province de la Tshopo, l’AJEMESCO était cette semaine en visite à Kindu, dans la province voisine du Maniema, berceau historique de l’islam en République Démocratique du Congo.

Pour Hassan Kandolo, président-coordonnateur national de l’AJEMESCO, ce séjour à Kindu avait une saveur toute particulière. Originaire de la ville avant de devenir l’une des personnalités incontournables de l’islam à Kisangani, il faisait ainsi son retour chez lui pour nouer plusieurs partenariats avec différentes structures musulmanes locales.

« Je suis à Kindu dans le cadre du programme de renforcement des imams, sous la supervision de Doucoure Koïta, l’imam régional de la COMICO, nous a ainsi confié Hassan Kandolo. Nous travaillons main dans la main avec la Communauté Islamique du Congo, et un partenariat a également été signé avec la FDECO (ndlr, Fondation pour le Développement et l’Education en RD Congo) ».

L’accord signé porte sur la formation des imams, pris en charge par l’AJEMESCO à Kisangani, et mis à disposition de plusieurs mosquées dans la province de la Tshopo. C’est ainsi que l’imam Yusuf Radjab, fraîchement diplômé de l’université de Médine et engagé dans la construction de la grande mosquée de Kasongo, a été désigné chef du futur centre de renforcement des imams, une fonction où il sera épaulé par le secrétaire national adjoint de l’AJEMESCO. Avec cette alliance, des imams pourront se voir attribuer des postes dans la ville de Kindu, toujours hautement prestigieuse aux yeux des musulmans de la République Démocratique du Congo.

Le programme de l’AJEMESCO a reçu le soutien de Shaykh Sefu, prédicateur national auprès de la COMICO, qui devrait pourrait s’investir davantage dans les actions menées par Hassan Kandolo dans le Maniema, mais également dans la ville de Goma (Nord-Kivu).

 AJEMESCO Kindu2

AJEMESCO Kindu3

Hassan Kandolo (à gauche), Shaykh Sefu (centre) et Shaykh Yusuf Radjab
Hassan Kandolo (à gauche), Shaykh Sefu (centre) et Shaykh Yusuf Radjab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *