Le Rassemblement, cette plateforme de l’opposition dirigée par Etienne Tshisekedi, a appelé le week-end dernier l’ensemble de la population congolaise à observer une journée ville-morte le mardi 23 août sur tout le territoire de la République Démocratique du Congo.

Refusant toute participation au comité de travaux du Dialogue, cher au président de la République, le Rassemblement exige notamment la libération de l’ensemble des prisonniers politiques ou d’opinion, ainsi que la récusation d’Edem Kodjo, facilitateur du Dialogue, accusé d’œuvrer pour le camp du pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *