Hier dans la nuit, de nombreux témoins de la localité de Kythevia, à l’ouest d’Oïcha, parlaient de combats à l’arme lourde entre les FARDC et des « combattants non-identifiés ». Aujourd’hui, on sait qu’un nouveau massacre a eu lieu dans ce village.

Les tirs entendus dans la nuit par les habitants de Kythevia annonçaient bel et bien un drame, qui aurait pu être d’une ampleur plus grande encore si les FARDC n’étaient pas intervenus. Des « égorgeurs », comme on les appelle dans la région, s’en sont en effet pris à la population civile, tuant 3 personnes à coups de machette, en blessant 6 autres et incendiant 8 maisons, selon Amisi Kalonda, l’administrateur du territoire de Beni, ainsi que des sources au sein de mouvements d’activistes locaux.

Du côté de l’armée, on parle d’un bilan de 2 morts, 5 blessés et 7 maisons incendiées. Les FARDC pourraient communiquer dans les prochaines heures sur le bilan final de ce nouveau massacre, ainsi que sur les résultats de l’opération qui a été menée durant la nuit dernière.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *