Après le Sud, direction le Nord-Kivu pour l’imam représentant légal de la COMICO, qui était aujourd’hui à Goma. Auprès de Shaykh Masudi Kadogo, chef de l’entité islamique du Nord-Kivu, il a réaffirmé la compassion de la communauté musulmane congolaise à l’égard des familles de victimes à Beni.

« Nous souhaitons exprimer notre solidarité envers les victimes, leurs familles, et aussi les autorités de la République. Mais nous condamnons un certain langage qui a tendance à nuire à l’islam, un langage mensonger, a ainsi déploré Shaykh Ali Mwinyi, en référence à la polémique suscitée par les propos de Lambert Mende. Nous sommes des musulmans, et un musulman ne peut jamais prendre une arme, tuer quelqu’un, déchiqueter ou décapiter quelqu’un sans cause, ce n’est pas ça l’islam ! Le vrai islam est connu, c’est la paix, la tranquillité, et nous vivons dans le calme avec nos frères. »

(vidéo Mustafa Kemal Mulopwe/ Radio Kivu 1)

 

En plus de Shaykh Masudi Kadogo, l’imam représentant légal de la COMICO était accompagné de Shaykh Moussa Angwandi, imam représentant régional de Beni, Shaykh Awazi Kitenge Kasereka, imam régional de Butembo, et Youssouf Djumapili, imam de la région de Goma,

Le chef de la communauté musulmane en République Démocratique du Congo a ensuite rappelé que parmi les présumés-ADF capturés par l’armée, certains étaient d’obédience chrétienne, une donnée inédite au sein d’un groupe prétendument djihadiste : « Il y a aussi des chrétiens (ndlr, parmi les ADF ou assimilés), qu’est-ce qu’on en dit ? Il y a des chrétiens ! Mais moi, j’aimerais lancer un message de paix, dire aux musulmans d’être tranquilles, calmes, eux-mêmes savent que l’islam n’est pas le terrorisme, qu’ils vivent en paix et en tranquillité avec leurs frères chrétiens et soient solidaires ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *