Des djihadistes à Beni ? La théorie défendue par le gouvernement congolais ne semble pas convaincre le représentant du pape en RDC, Monseigneur Montemayor, qui clôture aujourd’hui une visite de 2 jours dans le territoire de Beni.

« Pour cacher ses propres responsabilités, quelqu’un a parlé de terrorisme internationale, a déclaré hier Monseigneur Luis Mariano Montemayor. Seulement, le terrorisme, il est à l’international ». Des propos qui sonnent comme une réponse aux déclarations du porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, qui soutient que ceux qui attaquent la population civile à Beni sont des combattants djihadistes bénéficiant de complicités à l’étranger, mais également au sein de certaines mosquées locales, dont celle de Butembo.

Accompagné du chef de la MONUSCO, Maman Sidikou, le nonce apostolique a appelé le gouvernement congolais et les Nations Unies à faire plus pour mettre fin aux massacres dans le territoire de Beni.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *