Alors que les autorités congolaises soupçonnent des leaders musulmans du Nord-Kivu de soutenir la rébellion ougandaise des ADF, un nouvel imam a été arrêté hier à Goma.

Pour des raisons encore inconnues, l’imam Muzammil Idrissa a été arrêté hier matin dans la ville de Goma. Après avoir encerclé son domicile, des militaires, l’ont emmené dans les locaux des services de renseignement militaires, où il se trouve toujours à l’heure actuelle. D’après nos informations, la présence de l’imam il y a plusieurs mois à l’aéroport, accompagné de 17 jeunes hommes, suscite l’interrogation des services de sécurité. En effet, personne ne connaît l’identité de ces jeunes qui accompagnaient l’imam, ni leur destination.

Autre élément qui suscite l’interrogation, un voyage effectué il y a deux semaines en Ouganda. Si l’ex-femme et les enfants de l’imam Muzammil Idrissa sont domiciliés en Ouganda et que son voyage pourrait s’expliquer par des raisons familiales, les services de renseignements cherchent à vérifier les  motifs réels de ce déplacement, et surtout à établir l’absence de lien avec le mouvement ADF, auteur présumé des massacres à répétition dans la ville de Beni.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *