Bloqués par des barrières installées par les forces de l’ordre à Tshangu, des jeunes kinois, aidés par d’autres venus de Limete qui les ont rejoint pour rallier le lieu de rassemblement, parviennent à forcer les barrages qui les empêchaient d’avancer. Ce sont donc des centaines de manifestants survoltés que la caméra de Dunia Kongo Media a croisé ce 19 septembre 2016, entonnant des chants hostiles au président Joseph Kabila, l’invitant à quitter le pouvoir après « 16 ans qu’il a passés à ne rien faire ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *