Les activistes de la Véranda Mutsanga ont annoncé le lancement d’une campagne de soutien à l’armée congolaise, qui combat les groupes armés et les « égorgeurs » auteurs présumés des massacres sur les populations civiles dans le territoire de Beni.

Tembos Yotama, leader de la Véranda Mutsanga.
Tembos Yotama, leader de la Véranda Mutsanga.

.

Les FARDC se plaignent souvent du manque de soutien des populations qu’elle tente de protéger à l’Est de la République Démocratique du Congo. Éclaboussée par des faits d’indiscipline, de viols impunis, de racket de la population, et surtout, de collaboration avec les groupes armés, l’armée congolaise suscite une méfiance considérable au sein d’une grande partie des habitants du Nord-Kivu. Pourtant, la Véranda Mutsanga refuse de mettre l’ensemble du corps militaire dans le même panier. Le groupe d’activistes, fermement investi dans la lutte contre un troisième mandat de Joseph Kabila, a ainsi décidé d’exprimer son soutien « aux vaillants FARDC » à travers une campagne qui devrait s’étendre sur plusieurs semaines.

Traqué par l’ANR, Tembos Yotama, le leader du mouvement qui vit caché depuis un mois, a diffusé un communiqué pour expliquer une démarche qui a d’ores et déjà reçu l’adhésion des militants, mais également de nombreux jeunes de Beni, Lubero et Butembo.

« En prévision de son 4ème anniversaire en fin octobre 2016 , La Véranda Mutsanga, projette une action de soutien et de compassion à nos vaillants militaires FARDC qui se sont donnés et qui donnent leurs vies pour défendre les habitants de Beni-Lubero contre les égorgeurs. Ces militaires ne doivent pas êtres oubliés, ils sont des congolais qui se donnent, et qui donnent leurs vies. c’est par leur bravoure que ces atrocités en Beni-Lubero prendront fin.

Quand les joueurs sont dans le terrain de foot sans douzième homme (qui est constitué du public), les joueurs ne sont pas motivés.

Ainsi, tous, nous sommes appelés à faire un geste pour cette action, tous nous devons faire quelque-chose pour soutenir ces militaires, ces joueurs qui sont sur la ligne de front.

Cette campagne de mobilisation pour soutenir ces FARDC sur la ligne de front contre les égorgeurs et qui donnent leurs vies, a été lancée depuis ce 20/09/2016, et demandons tous les habitants de Butembo et autorités locales d’accompagné la Véranda Mutsanga dans cette initiative. »

La Véranda Mutsanga organise une collecte de vivres, principalement de denrées non périssables, que ses activistes iront remettre au fur et à mesure dans les camps militaires. Du côté des FARDC, de nombreux officiers ont exprimé leur gratitude suite à cette initiative. Dans la ville de Butembo, où les militaires et la population sont très proches, nombreux sont les jeunes qui espèrent rallier des officiers de l’armée à la cause populaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *