La situation en République Démocratique du Congo suscite inquiétude et préoccupation au Vatican. Entre un dialogue national pas assez inclusif et des massacres à répétition à Beni, le Pape François avait beaucoup à dire au Président Joseph Kabila, qu’il recevait aujourd’hui à Rome.

CtSTCI9UsAAdsq2

Le Vatican suit de près l’évolution de la crise politique et sécuritaire que traverse la République Démocratique du Congo. Après la visite remarquée du nonce apostolique à Rwangoma, théâtre d’un massacre de grande ampleur attribué aux ADF, le Saint-Siège a accentué la pression sur le pouvoir congolais. Ni les conditions du dialogue, ni la situation à l’Est de la RDC ne conviennent au Pape François, qui a décidé de faire part de ses préoccupations au Président Joseph Kabila ce matin.

À l’issue de leur entretien, le Vatican a publié un communiqué dont la traduction, non-officielle, a été mise en ligne :

Doc Vatican

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *