Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo ont annoncé avoir arrêté dimanche un haut responsable des rebelles rwandais des Forces Démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR), qu’elles combattent depuis 15 ans à l’Est du pays.

L’armée a confirmé que le Colonel Habyarimana Mucebo Sofuni, que la CEPADHO désigne comme le commandant en charge des renseignements à l’état-major général des FDLR, avait été arrêté dimanche à Kiwanja, dans le territoire de Rutshuru. Sans donner plus de précisions sur les circonstances de cette arrestation, on ne sait par exemple pas si elle est consécutive à des combats ou non, les FARDC ont indiqué que ce haut responsable des FDLR avait été transféré à Goma « pour interrogatoire ».

La semaine dernière, l’armée congolaise avait déjà annoncé l’arrestation du Capitaine Theophile Twagiramungu dans le Sud-Kivu, autre chef rebelle membre ou affilié aux FDLR.

Mouvement rebelle armé d’origine rwandaise, les FDLR, installés dans le Nord-Kivu et le Sud-Kivu depuis plusieurs décennies, regroupent des miliciens Hutus opposés au gouvernement de Paul Kagamé. Pourtant, les offensives de cette rébellion se concentrent uniquement sur le territoire congolais, où elle multiplie les attaques contre les FARDC et les exactions contre les populations civiles sans aller de l’autre côté de la frontière, au devant des troupes rwandaises qu’elle dit combattre.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *