Tôt ce matin, des habitants de Butembo ont signalé des tirs aux abords du Mont-Carmel, occupé par les miliciens de la secte « Corps du Christ » qui avaient refusé de se rendre malgré l’ultimatum adressé par les FARDC, qui avait expiré samedi dernier.

L’armée a donc décidé de lancer l’assaut ce matin contre ces Maï-Maï qui s’étaient installés sur le Mont-Carmel depuis deux semaines, d’où ils prétendaient se préparer à traquer les ADF à Beni. Ces miliciens, qui recrutaient auprès de la population en tatouant leurs adeptes pour les rendre, d’après leurs croyances, invulnérables face à leurs ennemis, ont donc été défaits sans opposer de réelle résistance. Aux environs de 05h00 du matin, les habitants du quartier Kyaghala signalaient de premiers coups de feu, probablement des tirs de sommation des FARDC, tandis que les adeptes de la secte « Corps du Christ » sont essentiellement armés de lance-pierres et d’armes blanches.

« Le combat était de quelques minutes, je ne sais pas si des bandits armés des pierres et quelques armes de guerre peuvent résister devant une armée. On a pris toutes les dispositions pour chasser ces gens du Mont-Carmel », a ainsi déclaré le lieutenant Mak Hazukay, porte-parole de l’opération Sukola I, au micro du site Actualite.cd.

Il a également précisé que l’armée avait attendu le jour des congés scolaires pour lancer l’assaut, afin d’éviter de causer des dommages collatéraux sur les populations civiles. Suite à la dispersion des Maï-Maï, les habitants de nombreux quartiers de Butembo ont déploré l’attitude des forces de police et de l’armée, contrôlant systématiquement les jeunes hommes afin de vérifier qu’ils n’aient pas de tatouages. Pris en chasse, plusieurs éléments de la secte « Corps du Christ » se seraient fondus au sein de la population, alors que les FARDC auraient fait plusieurs capturés. À l’issue de l’opération, l’armée n’a cependant communiqué aucun bilan. D’après nos informations, les Maï-Maï « Corps du Christ » occupaient le Mont-Carmel en compagnie des Maï-Maï Mazembe, qui ambitionnaient eux aussi de rallier Beni pour combattre les présumés-ADF.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *