Kambau est le chef-lieu du groupement Bapakombe, Bapere en territoire de Lubero. Les Maï-Maï ont mis en déroute les FARDC ce matin avant de prendre le contrôle du village vidé de ses habitants.

rebelles

Kabasha, le Mont-Carmel, et maintenant Kambau. Chaque fois qu’ils sont chassés d’une localité, ces miliciens réapparaissent quelques encablures plus loin, comme aujourd’hui à une centaine de kilomètres à l’ouest de Butembo. Si des escarmouches ont été signalées à partir de jeudi à Bilulu, les combats se sont intensifiés dans la nuit de vendredi à samedi, pour déboucher sur un repli de l’armée régulière et la prise de contrôle des villages de Bilulu et de Kambau par les Maï-Maï. Si aucun bilan officiel n’a été communiqué, les miliciens pourraient avoir récupéré des armes abandonnées par les FARDC en déroute. Les populations civiles de Bilulu, mais aussi de Pawanza, Liboyo et Kisasa ont toutes déserté leurs villages pour rallier la localité de Mangurejipa.

Dans cette région, les Maï-Maï chercheraient à en découdre avec les rebelles rwandais des FDLR, face auxquels l’armée congolaise rencontre toujours les plus grandes difficultés. Â Kabasha et au Mont-Carmel, les Maï-Maï ‘Corps du Christ’ et les Maï-Maï Mazembe prétendaient vouloir rallier Beni pour combattre les présumés-rebelles ougandais des ADF.

Lire : Kabasha – Les FARDC agacés par le soutien de la population aux Maï-Maï.

Lire : La Véranda-Mutsanga demande aux Maï-Maï ‘Corps du Christ’ de quitter Butembo.


 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *