Avec jusqu’à 11 mois de retard pour certains, les officiers des FARDC de la 34ème région militaire de Goma ont enfin été payés aujourd’hui.

Ceux qui ont perçu leur solde n’ont pu nous confirmer s’il en était de même pour la totalité des soldats concernés par les immenses retards enregistrés dans cette affaire. Après avoir attendu près d’une année, voyant à chaque fois les délais repoussés mois après mois, les militaires ont donc enfin vu leur situation se débloquer aujourd’hui.

Après avoir manqué un contrôle physique en octobre 2015, plusieurs soldats n’avaient pu percevoir leur solde, voyant les promesses des autorités militaires s’annuler les unes après les autres. Une situation qui avait profondément atteint le moral de troupes engagées dans la sécurisation de la partie Est du pays, où les FARDC doivent faire face à groupes armés et rébellions.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *