Neuf civils ont été tués ce matin à 4 kilomètres d’Eringeti, en territoire de Beni (Nord-Kivu), suite à une attaque des présumés-ADF.

Les faits se seraient déroulés dans la localité de Mapiki, alors que d’autres sources parlent du village de Samboko. Des hommes armés, présentés comme des rebelles-présumés du groupe ougandais des ADF, ont attaqué des cultivateurs à l’arme blanche et par arme à feu, tuant 9 d’entre eux avant de disparaître dans la forêt. Confirmant ce nouveau massacre, les autorités locales ont indiqué que l’armée congolaise s’était lancée à la recherche des assaillants.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *