Président du Conseil Théologal National, l’imam Zaïdi Ngongo s’exprime sur la situation des musulmans dans la province du Kwilu, située à l’ouest de la République Démocratique du Congo.

Suite au séminaire national qui s’est tenu l’année dernière à Kikwit, le Shaykh a estimé que la communauté faisait encore face à de nombreuses difficultés, notamment liées au mode de financement, qui repose sur les dons des fidèles et les contributions de bénévoles nationaux ou internationaux. À l’image de ce que l’on connaît dans la région du Kasaï ou dans l’ex-Equateur, la communauté musulmane du Kwilu, peu nombreuse, subit une sorte d’enclavement et d’isolement vis-à-vis des partenaires associatifs traditionnellement basés dans les villes à fortes populations musulmanes comme Kinshasa, les villes du Kongo-Central, du Katanga, du Maniema et du Kivu.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *