La Communauté Islamique en République Démocratique du Congo a officiellement reconnu le Premier Ministre Bruno Tshibala, récemment nommé par le Président Joseph Kabila. Une décision qui fait grincer des dents auprès des fidèles musulmans.

La COMICO s’est associée à 7 confessions religieuses pour signer le 24 avril un communiqué commun reconnaissant les accords du 18 octobre 2016 ainsi que ceux dits de la Saint Sylvestre. Alors qu’ils permettent à Joseph Kabila de se maintenir au pouvoir jusqu’à l’organisation des élections, ces accords, très critiqués au sein de la population, ont débouché sur la nomination le 7 avril dernier d’un nouveau Premier Ministre : Bruno Tshibala.

Le texte, appelant à la formation rapide d’un gouvernement autour du Bruno Tshibala, a été boycotté par l’Eglise catholique, qui estime que cette nomination enfreint les termes de l’accord de la Saint-Sylvestre. Une position que de nombreux musulmans auraient également aimé voir adoptée par les autorités islamiques congolaises.

D’après la Radio Kivu1, interrogé sur le décalage entre la position adoptée par la COMICO et celle de sa base, Shaykh Ali Mwinyi, l’imam représentant légal de la Communauté Islamique, aurait déclaré que c’est « la haute hiérarchie qui a vu que c’était normal de faire ainsi et cette signature concerne tous les musulmans de la RDC n’en déplaise aux autres ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *