Plusieurs conférences devaient du groupe de prédication Al-Badrou se succéder à Kinshasa du 18 au 21 mai, dans la commune de Lingwala. Un temps annoncées annulées, « faute d’autorisations de l’Etat », celles-ci ont pu finalement avoir lieu, avec des dates décalées. Ouvert le samedi 20 mai, le séminaire se clôturera le mardi 23 mai.

img-20170522-wa0000On a bien cru que le séminaire n’aurait pas lieu. Il ne manquait plus que l’autorisation de la commune de Lingwala, où se tiennent les débats, pour que ceux-ci soient ouverts. Initialement prévus du 18 au 21 mai, les débats inter-religieux ont été décalés du 20 au 23 mai, certaines conférences ayant donc d’ores et déjà été données.

Très attendue, l’intervention du Docteur AbdoulMadjid a attiré une forte assistance, composé aussi bien de musulmans que de non-musulmans. Les débats s’achèveront demain.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *