L’Etat Islamique a revendiqué jeudi soir une attaque contre des soldats de l’armée congolaise près de Kamango (territoire de Beni).

Survenue mardi, l’incursion a visé une position des FARDC à Bovata, à une dizaine de kilomètres de Kamango, en territoire de Beni. Dans un communiqué publié via son agence de presse officielle « Amaaq », l’organisation Etat Islamique a revendiqué l’attaque; une première en République Démocratique du Congo. Répondant au média Actualite.cd, le Major Mak Hazukay, porte-parole de l’opération Sukola 1, a commenté la revendication de l’Etat Islamique en confirmant l’attaque subie par les FARDC à Bovata :

« C’est vrai que nous avions essuyé une incursion dans cette partie du territoire, malheureusement pour nous nous avions perdu des compatriotes et aussi deux militaires. La revendication dont vous parlez ne constitue pas pour nous une nouveauté parce que pendant plus de 4 ans que nous sommes ici, le général Mbangu Marcel, commandant des opérations militaires à Beni a multiplié des exposés à l’endroit et à l’intention de la population de Beni ville, Beni territoire y compris Butembo pour dire que nous faisons à une menace terroriste et que les gens doivent travailler ensemble pour éradiquer le phénomène malheureusement cette thèse là passait difficilement. »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *