Considéré comme le leader de l’Allied Democratic Forces (ADF) en République démocratique du Congo, Musa Baluku figure depuis hier sur la liste des sanctions du Département du Trésor des Etats-Unis. Egalement ciblés pour leurs activités de recrutement ou encore de soutien logistique et de financement à la rébellion ougandaise, 5 autres membres de l’ADF sont eux aussi cités par l’institution américaine : Amigo Kibirige, Muhammed Lumisa, Elias Segujja, Kayiira Muhammad et Amisi Kasadha :

Lire aussi : Beni – Le Congo Research Group publie un rapport détaillé sur les rebelles ADF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *