Des éléments de l’armée rwandaise opéreraient actuellement en territoire congolais, à en croire les nombreuses alertes lancées par les membres de la société civile du Nord-Kivu. Plusieurs sources font état, depuis le 9 avril, de la présence de troupes rwandaises en territoire de Rutshuru, où elles participeraient à une opération contre les FDLR (*Forces démocratiques de libération du Rwanda), groupe armé Hutu présent depuis plus de 20 ans à l’Est du Congo.

D’abord signalée dans le groupement de Munigi, dans le territoire de Nyiragongo, la présence de militaires rwandais sur le sol congolais a suscité de vives réactions au sein de la société civile et des élus locaux, compte tenu du passé sécuritaire récent entre le Rwanda et la RDC. Elu le Walikale, le député Juvénal Munubo a exigé la tenue d’un sommet extraordinaire de la Conférence internationale de la région des grands lacs (CIRGL) afin de « clarifier » la situation.

D’après le site Kivu Security, les Rwandais participeraient d’ores et déjà aux côtés des FARDC aux combats engagés contre les FDLR présents dans la région :

Ainsi, si elle suscite inquiétude et interrogations, la présence de troupes rwandaises sur le territoire congolais pourrait s’inscrire dans le cadre d’une coopération bilatérale entre les deux Etats, engagés depuis des décennies dans la traque de la rébellion des FDLR qui sévit en RDC tout en constituant une menace pour le Rwanda. A ce stade, aucun élément ne permet toutefois de confirmer cette hypothèse, renforçant ainsi le sentiment d’invasion ressenti par de nombreux Congolais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *