Politique : Jeanine Mabunda destituée de la présidence de l’Assemblée Nationale

Ils sont 281 sur les 484 députés présents au moment du vote à avoir validé aujourd’hui la destitution du bureau de la présidente de l’Assemblée nationale congolaise, Jeanine Mabunda. Membre du Front commun pour le Congo (FCC) dont les partisans sont majoritaires à l’assemblée, cette proche de l’ancien président de la République, Joseph Kabila, paie ainsi directement la rupture entre Félix Tshisekedi et son prédécesseur.

Au début du mois de décembre, c’est par une pétition que plusieurs élus ont convoqué ce vote à l’encontre du bureau de Jeanine Mabunda, dénonçant une « gestion opaque » des caisses de l’Assemblée ou l’accusant encore de s’être rendue coupable de « d’initiatives cavalières, conflictogènes et partisanes ».

Actant la fin de son pacte avec le FCC de Joseph Kabila, le président de la République Félix Tshisekedi a annoncé le 6 décembre dernier la nomination prochaine d’un informateur chargé d’identifier une nouvelle majorité parlementaire. Cette démarche pourrait entraîner la chute du gouvernement de Sylvestre Ilunga Ilunkamba, ce qui constituerait un deuxième revers pour le camp de l’ancien chef de l’Etat Joseph Kabila.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *